Les mémoires d'un Barbare alcoolique

Explorez la Terre de Fangh, combattez toutes sortes d’ennemis, enquêtez sur un grand danger qui plane sur toute la Terre de Fangh et finissez à la taverne !

Modérateur : sat

Répondre
Avatar du membre
sat
Schrödinger
Messages : 801
Enregistré le : 28 févr. 2018, 12:18
4
Localisation : en terre de fangh
Has thanked : 4 times
Been thanked : 1 time

Les mémoires d'un Barbare alcoolique

Message par sat »

Vous pouvez mettre ici un résumé de vos aventures
Le nain : C'est ça le donjon? Il a pas l'air terrible
Le ranger : Faut pas s'y fier, car personne n'en est ressortie!
Le nain : Ha bon?
le ranger : Faut dire aussi que personne n'y est entrer
Avatar du membre
Viracocha
Kaïm
Messages : 822
Enregistré le : 15 mars 2013, 16:17
9
Been thanked : 2 times

Message par Viracocha »

Alors d'abord on s'est réveillé avec une sacré gueule de bois dans une cave.

A ce moment là on se souvenait plus trop comment on avait atterri là à part qu'on avait picolé dans une taverne avec un vieux. Bref on a fait connaissance et j'ai tabassé un zombie tout seul vu que les autres (la paladine humaine et la pirate demi-orque) étaient occupées à se chamailler pour savoir s'il allait buter une elfette prisonnière ou non et que l'elfe noir faisait déjà des trucs louches dans le noir notamment de piquer le tonneau de vin. La mage elfe est arrivé en retard parce qu'il y avait des soldes dans les magasins.

Après on s'est souvenu que le vieux qui nous avait payé des coups nous avait aussi embauché pour buter un herboriste fou et récupérer un antidote de poison.
Du coup, Gwak'ha Mhôl (la pirate demi-orque) a ouvert des portes avec sa tête et désamorcé des pièges avec ses pieds (en marchant dessus), Gondioque (la paladine de Braav) a bravement intercepté une flèche elfique avec son poumon et Pacilune s'est planqué dans les ombres et a planté ses couteaux dans le dos des gens (il a fait ses trucs d'elfe noir assassin quoi). Enfin bref on a buté tous ces connards et empoché le butin et au passage on a éclaté l'herboriste et ses deux rats géants et récupéré l'antidote de machin et puis on est sorti du donjon (ou bien c'était une cave, je suis pas trop sûr, j'étais encore un peu bourré je crois).

Du coup, on est allé à la taverne du village de l'arbre penché, où le vieux Archie nous attendait.
On a empoché la prime et bu des coups pour fêter çà.
Là-dessus il nous a dit qu'il allait se marier avec la fille du bourgmestre, alors on a arrosé la nouvelle et on est allé voir le bourgmestre qui nous a confié une lettre ( à propos du mariage je crois) à porter au maire de Boladar.

Du coup, on a pris la route de Boladar. En chemin, on s'est fait attaqué par des gros loups gris. On les a buté, on les a dépecé et on a mangé leur viande (ouais c'est pas mal le loup même si c'est un peu filandreux et çà se conserve moins bien que la terrine de lapin et le saucisson).

Après on est arrivé dans une auberge (entre la rivière et Boladar). Tous les mecs là dedans avaient les miquettes parce qu'une bandes de tarés au service de Gzor les retenaient prisonniers pour les filer à bouffer à une araignée géante qui était dans la cave.
Du coup, on est descendu dans la cave, on a poutré l'araignée géante et après on a buté tous les cultistes de Gzor. L'aubergiste, trop content, nous a offert le boire le manger et le coucher. Les clients qui avaient eu les foies se sont tiré vite fait. Nous on a picolé, on a bouffé et on a dormi dans des chambres (pas celle où on a buté les cultistes parce que l'aubergiste avait pas eu le temps de nettoyer les traces de sang). Trop bien l'auberge. Il y a avait même une salle d'eau pour se laver. Non mais franchement, qu'est ce qu'ils inventent pas des fois les humains « civilisés », avec une rivière juste à côté, n'importe quoi.

Du coup, le lendemain on est allé à Boladar. On en a profité pour faire quelques emplettes sympa sur la place du marché (belles armures de cuir et de métal, grosse épée et marteau à deux mains, du beau matos quoi), on a revendu les trucs inutiles (les bouquins de mages notamment), puis on est allé porter la lettre au maire qui nous a refilé une récompense.
On est allé fêter çà la taverne du coin où un groupe de musiciens faisait un concert.

On a à peine eu le temps de savourer nos premières bières qu'une bande de gobelins ont jailli sur la scène après une grosse explosion.
On les a tous buté, on a sauté dans le trou et on a buté tous les autres gobelins dans les souterrains en dessous ainsi que leur chef un elfe noir vicieux.
Apparemment, ils voulaient cambrioler la bijouterie en creusant une galerie mais ils sont allés trop loin et ils sont sortis dans la taverne où on était. C'est con.
Gwak'ha a trouvé une hache Durandil (TM) dans le trésor du drow.
Du coup, la milice du bourg nous a donné une récompense pour avoir buté les gobelins.
Gondioque s'est acheté un bouclier Saldur (TM) et on est retourné à la taverne pour fêter çà et boire des coups.

[Propos recueillis auprès d'un barbare passablement éméché dans une taverne]
Ni! Ni! Ni! Ni! Ni! Ni!
Who are you?
We are the Knights who say... "Ni"!
Avatar du membre
Viracocha
Kaïm
Messages : 822
Enregistré le : 15 mars 2013, 16:17
9
Been thanked : 2 times

Message par Viracocha »

« Bon c'est vrai, çà fait un moment que je n'ai pas raconté nos aventures... mais bon, on a été pas mal occupés avec toutes ces histoires de prêtres de Dlul et les autres dieux aussi mais surtout celles de Dlul : c'est vraiment des histoires à dormir debout de toutes façons.
Enfin bref, on nous avait demandé de récupérer une sorte de pyjama sacré auprès d'un groupe de prêtres schismatiques de leur religion soporifique. C'est ce qu'on a fait assez facilement il faut le dire même s'ils ne se sont pas laissé faire, mais bon, on a quand même des arguments frappants.
Ah oui, en chemin, on a rencontré une jeune drow qui cherchait un groupe pour aller vivre des aventures alors on l'a prise avec nous. (elle danse sur son cheval en combattant, mais bon, faut de tout pour faire un monde, hein)
Bon on a dézingué tous les prêtres dissidents, on a récupéré le pyjama et au passage on a combattu un cochon géant (çà nous a fait des côtelettes pour un moment çà)
Tavernier, une autre Guiliness siouplé! J'ai soif. »

une serveuse amène une pinte que le barbare déjà passablement éméché vide cul sec.

« Après çà on a été recruté par la Guilde des Aubergistes pour escorter un convoi de caravanes à eux pour aller de Mlinej à Glargh en passant par le sud de la forêt de Schlipak.
A part un village de paysans incendié par des orques et un drôle d'animal, un brebiphant, on a rien rencontré d'autre avant la ville de Chnafon.
Tiens je me souviens même plus quel goût çà a la viande de brebiphant.
De là, on est passé entre la forêt et le lac de Zblouf en direction de la cité de Grask et on est tombé sur un groupe de globzouls.
Ah çà c'est de la saloperie ! On les a tous trucidé mais y en a un, un vieux avec des poils argentés qui m'a mordu. Et ben j'peux vous dire que çà ma filé une sacré fièvre. J'ai pas été bien après çà et ils nous ont tué quelques marchands à coup de pierres aussi.
Bon, on a quand même continué jusqu'à Plorodou-sur-Zblouf. On a vu des villages d'hommes-légumes au loin près de l'orée de la forêt mais c'était calme.

Le lendemain, on est tombé sur un arbre couché au milieu de la route, dans les marais.
Bon, il a fini par se réveiller parce que c'était un arbre marcheur maudit.
Gondioque lui a proposé de lui retirer sa malédiction. Du coup, il a décidé de nous accompagner jusqu'à ce qu'il trouve un coin sympa où se replanter.
En chemin, un groupe d'homme-patates, d'hommes-poireaux et d'homme-navet nous ont tendu une embuscade. On les a coupé en petit morceaux. Et on a récupéré un morceau de la légendaire recette du Grand Pot-au-feu !
Un peu avant Zoyek, l'arbre marcheur maudit a remarqué un coin sympa. Gondioque lui a enlevé sa malédiction et il est resté planté là. Nous on a continué jusqu 'à Zoyek qui est apparemment un village de bûcherons.
Le lendemain, on est parti vers l'est jusqu'à Glargh où on a tabassé un dragon de banlieue dans la rue avant d'aller boire des coups... ou alors c'était après.
Tavernier ! Envoi moi un tonnelet finalement ! »

Propos recueillis auprès d'un barbare complètement ivre dans une auberge de Glargh

Image
Carte retrouvée sous le tabouret du barbare le lendemain par la serveuse.
Ni! Ni! Ni! Ni! Ni! Ni!
Who are you?
We are the Knights who say... "Ni"!
Avatar du membre
Viracocha
Kaïm
Messages : 822
Enregistré le : 15 mars 2013, 16:17
9
Been thanked : 2 times

Message par Viracocha »

Après une absence momentanément de quelques minutes la tronche collé contre la table, le barbare se redresse, le regard vitreux et hébété et la bave aux lèvres.
« Qu'est-ce-que je disais ?  Ah ouais donc pendant que Gwakamol se faisait recoudre la main par un fameux guérisseur local du nom de Para Cétamol (je sais pas si c'est un guérisseur orc, je l'ai pas vu mais avec un nom comme çà c'est possible), Gondioque était partie se « recueillir » dans le temple de Braav de la ville. Du coup, Yorushi et moi on s'est dit qu'on essaierai bien une autre taverne en attendant, histoire de goûter d'autres bières et effectivement ont en a essayé une nouvelle un peu bizarre du nom de « Mortabeer ».
Après deux pintes, Gwaka nous a rejoints et histoire de voir si sa main était bien recousue, elle a rappelé un autre dragon des poubelles, un plus gros ce coup-ci (en fait elle doit imiter un cri un peu comme celui de la dragonne en chaleur parce qu'à chaque fois çà marche et ya un dragon qui rapplique).
Bon on lui a cassé sa bouche à coup de hache (entre autres) et puis on est parti rejoindre Gondioque, histoire de visiter son temple.
Là, elle nous a appris qu'en chemin, un mec avec une gueule de zombi tout frais et bourré l'avait agressé et qu'elle lui avait expliquer la bonne marche à suivre (à coup de bouclier dans sa gueule). On a essayé de retrouver le corps du gars mais il avait disparu emmené par un type avec des grands pieds.
On est allé voir l'alchimiste local qui nous a proposé un boulot simple et bien rémunéré qui consistait à lui ramener un de zombies bizarres (qui pullulent en ville notamment dans les tavernes) en vie (enfin façon de parler). Du coup, facile, il a fallu faire la tournée des bars pour en trouver un.
Après examen du cobaye, l'alchimiste nous a révélé qu'il était devenu zombi après consommation abusive de Mortabeer.
On a donc patiemment attendu que le livreur de bière fasse sa tournée matinale des tavernes pour l'interroger. Bon, vu que le gars était coopératif (et membre de la guilde locale des voleurs), on l'a épargné. Il nous a mené jusqu'à un vieil entrepôt transformé en brasserie à l'extérieur de la ville.
A l'intérieur, un groupe de barbares syldériens (des mecs qui s'habillent en peau de croco et qui se teignent les cheveux, franchement, c'est pas des vrais barbares) étaient occupés à transformer des cadavres de clodos kidnappés en ville en bière Mortabeer.
Bref, on les a empêcher de nuire pour toujours.
De retour en ville, on a rassemblé les ingrédients pour que l'alchimiste concocte un antidote pour guérir les zombies bourrés (au passage, on a appris que Gondioque était toujours vierge) et on est allé fêter notre passage de niveau dans un bar.
On a suivi la foule jusqu'au palais
Après on a visité un peu le bled. Il y avait un super temple de Crom on a partagé notre viande de brebiphant avec des barbares sympa qui ont griller la bidoche."

Image
"Brebiphant"

"Je passe notre soirée endiablée à la Taverne du Tabouret qui roule pour aller plus vite mais c'était hyper sympa comme soirée.
Dans la foulée, on a visiter le palais (sympa comme crèche un peu grand pour faire le ménage mais sympa) et fait la connaissance du dirigeant de Glargh : le père Grosjean.
Il nous a confié pour mission de contacter un espion à lui à Bourg-de-Baie au bord de la Crique des Pirates mauves.
Du coup on a dû lui donner un nom pour le contrat : on s'appelle donc la Compagnie de Rôt, Bière et Baston. Çà sonne bien, hein?"
Ni! Ni! Ni! Ni! Ni! Ni!
Who are you?
We are the Knights who say... "Ni"!
Avatar du membre
Viracocha
Kaïm
Messages : 822
Enregistré le : 15 mars 2013, 16:17
9
Been thanked : 2 times

Message par Viracocha »

Un barbare sans un poil sur le caillou affalé à une table de l'auberge de Tepaleh, sirote doucement un (énième) verre de rhum tout en grignotant un morceau de carpe frite accompagné de patates frites (le tout flambé au rhum).
Il discute avec un jeune garçon (ou alors c'est un vieillard ou bien encore une jeune femme plantureuse...)


« Oui, on était partis de Glargh au petit matin, pas peu fiers d'avoir enfin trouvé un nom à notre somptueuse compagnie. Trois cavaliers et une carriole avec tout notre bardas. On a traversé les Terres sauvages de Kwzprtt (prononcez Kwzprtt. N'oubliez pas le Kwz, ni le prtt d'ailleurs).Qu'est ce qui faisait chaud, un vrai désert ce coin là.»

Image
La célèbre Compagnie de Rôt, Bière et Baston.

Le barbare s'enfile le fond de son verre cul-sec et fait signe à une serveuse en lui montrant le verre vide.

« C'est à la tombée de la nuit qu'on est arrivés devant le parc d'attraction de Trozaarb. Là un gringalet du nom de Charles Atan, propriétaire des lieux nous a interpellé. Il était dans la panade le pauvre type. Faut dire que toute sa clientèle se tirait en courant autour de nous rapport à la malédiction d'un cristal dont il aurait fait l'acquisition récemment et qui aurait donné vie à tous les automates de monstres qui peuplent son parc d'attraction. »

La serveuse s'approche de la table une bouteille de rhum à la main que le barbare lui chipe aimablement avant de se servir copieusement.

« Ah çà tombe bien j'avais soif avec toutes ces histoires. Bon je vais pas vous raconter tout çà dans le détail mais faut savoir que le programme du parc était plutôt copieux. »
Le barbare sort un fascicule fatigué et plié plusieurs fois d'une sacoche de sa ceinture.
Une fois déplié, on peut lire sur celui-ci :
« Oserez-vous affronter les dangers et défier les ruines de Trozaarb? » suivi d'un descriptif des étages et de leur contenu : « le Canetoptris, la salle des crocodiles, salle en travaux, la salle du géant d'Altrouille qui vit dans le nord, la salle des hommes-amphibiens cracheurs et griffeurs et leurs outils rudimentaires, la Taverne du parc et son aimable tenancière Aima Gnola, la salle du Piège, les orques bolosiens, les humains, la bibliothèque, la Remise et son balai, l'antre du Yéti, la salle du boss final et son dragon rouge adulte cracheur de feu. »

« Bon une fois ces quelques monstres liquidés (le barbare balaie une poussière sur la table d'un revers de la main), le cristal maudit détruit et la récompense empochée, on a repris la route pour Bourg-de-baie où on était attendus. »
« De retour dans le désert de Kwzprtt, on est rapidement tombé sur une sale bestiole drôlement emmerdante (çà je peux vous l'assurer et le chaudron de Gondioque aussi) : un basilisc fanghien.
« Bon, on l'a quand même combattu et vaincu les yeux fermés, elle et deux scorpions géants.
Ouais parce que j'ai oublié de vous dire que dans les Terres sauvages de Kwzprtt, toutes les bestioles ont tendance à être un peu plus grandes que d'habitude. »

Là-dessus le barbare se ressert une rasade de rhum avec la bouteille restée sur la table et reprend son récit :

« Un peu plus loin on a passé un pont qui surplombait un lac de lave et on s'est retrouvé dans un camp. Les soldats qui vivaient là étaient tous morts. Il était occupé par un certains nombres de squelettes animés par deux liches, l'une d'elle était célèbre et cruelle mais je ne me souviens pas de son nom et l'autre était un très puissant seigneur liche du nom de Razmor (je me souviens surtout de lui à cause de son bouclier).

Image

« Le lendemain, nous sommes arrivés à Bourg-de-baie, le chariot plein du butin de nos aventures.
On a refilé une bonne parties de nos trouvailles inutiles à un alchimiste nain du nom de Faisse Malo. Faut dire qu'il y en avait marre de trimballer dix kilo de guano de basilisk. 
Puis après s'être enfilé une bonne tranche de requin grillé et une pinte de rhum boucanier à la taverne, il a bien fallu qu'on graisse la patte des forces de l'ordre pour pouvoir se payer un sauf-conduit et circuler librement la nuit malgré le couvre-feu imposé à cause de tout un tas de disparitions mystérieuses.
C'est là qu'on est tombé sur vous la première fois dans le cimetière, messire Noname. »

Le barbare jette un œil en direction du mage métamorphe qui lui sert d'interlocuteur, ressemblant maintenant à un gamin moqueur, et commande une cruche de bière au tavernier.

« Vos informations étaient bonnes d'ailleurs. On a bien trouvé l'hydre qui avait bouffé les habitants disparus dans la crique cachée des contrebandiers et on lui a réglé son compte vite fait bien fait.
Une fois la prime raflée, on a suivi vos indications et on est allé au labyrinthe de pierre abandonné près de l'hôtel Stanley qui a brûlé à l'est de Tepaleh. »

Une serveuse pose un cruchon de bière devant le barbare. Celui-ci en englouti le contenu, lui rend et reprend :
« Avant de rentrer dans le labyrinthe, on a vu un type bizarre courser un gamin avec une hache à la main. On s'est pas poser trop de questions (après tout, moi aussi j'ai une hache). Il y a deux torches bizarres dans l'entrée, bénies par Picrate et Adathie qui donne soif et faim. Bon, elles éclairent aussi mais sinon je ne vois pas l'intérêt. En tout cas là dedans il y avait plein de vieux trucs poussiéreux. Même les monstres étaient vieux et poussiéreux. On a déboîté pas mal de mort-vivants en fait. La momie de Merek-Baab et ses potes spectres, un vieux vampires du nom de Vladostuu qui a poussé un petit gémissement quand je l'ai définitivement anéanti et une liche noire souveraine avec tous ses sbires en os. Entre autre hein, il y avait aussi des monstres aquatiques qui ont essayé de nous bouffer les guibolles. Alors on ne sait toujours pas si çà s'appelle des hippodiles ou des crocopotames. Et puis il y a eu le Globonœil qui était pas vraiment de notre monde mais il s'est quand même fait dessoudé comme les autres. Et puis on a trouvé le tombeau du paladin de Vaarb. Il était gardé par deux minotaures du Chaos. C'est la que j'ai vu Crôm et que j'ai bu des bières et manger de la viande rôtie avec d'autres barbares et plein de filles. C'était chouette mais çà n'a pas duré longtemps. Il a fallu se remettre au boulot. Après avoir tabassé tous les monstres, (On a bien vérifié que tout était bien vide), on a aussi ramené le gamin frigorifié, le ptit Danny et on l'a confié au maire Harry Zona. Il était un peu secoué après tout çà le gamin mais çà va aller mieux maintenant.»

Image

« Mes cheveux? Ah non la liche m'a bien cramé la gueule avec un sort de bouclier de feu mais c'est pas à cause de çà. J'ai ramassé une connerie de couteau elfique, un truc maudit à la con qui m'a fait perdre mes cheveux.»
Ni! Ni! Ni! Ni! Ni! Ni!
Who are you?
We are the Knights who say... "Ni"!
Avatar du membre
Viracocha
Kaïm
Messages : 822
Enregistré le : 15 mars 2013, 16:17
9
Been thanked : 2 times

Message par Viracocha »

« Alors voilà... »
Le barbare à la retraite arracha d'un geste vif une mauvaise herbe dans un coin du potager de sa petite maison, rue du secret de la Syé à Waldorg.
« Et oui, c'est comme çà qu'il est mort, Pyrigazax le dragon, rapidement. Re-mort, en fait, faudrait dire pour être exact. »

« Vous voulez que je vous raconte comment cette quête s'est finie ? Il va nous falloir au moins çà à boire pour que je vous raconte toute l'histoire. Suivez moi. »
Le ranger à la musculature puissante s'avança vers la demeure en roulant un lourd tonneau de bois de chêne devant lui sur le sol.

Une fois installé dans le salon confortable, le baril mis en perce et les cruchons remplis, Fafhrd commença son récit :
« Alors après avoir embarqué à Tepaleh sur un navire on a écumé la crique des pirates mauves (c'est comme çà qu'ils disent par là-bas). Bon on a dû attaqué un ou deux bateaux ou c'est eux qui nous ont attaqué, je ne me souviens plus bien. Bref, Gwak'ha mhôl est devenue capitaine pirate et, à la tête de deux navires et d'un équipage on s'est dirigé vers l’île de Radd, au cœur de l'archipel.
Après quelques dégustations de tout un tas de rhums différents (le rhum d'ailleurs, la blonde, le boulogne, la lune de midi et d'autres encore) avec une bande de jambes cassées, on a finalement traversé l’île jusqu'au site d'une épave engloutie où on (NDLR : On c'est la RB&B, la légendaire compagnie Rôt, Bière et Baston) est tombé sur le Seigneur des Crabes géants. Enfin il était au fond de l'eau alors pendant que j'empêchais Gwak'ha de se noyer c'est Gondioque qui lui a fracassé sa carapace à coup de marteau béni de Braav. Enfin c'était sympa, on a mangé du crabe pendant un moment après et c'est succulent. 
Le barbare lève sa cruche et la vide dans son gosier d'un trait
« Bon. On a dû réparé la tuyauterie d'eau chaude pour passer de l'autre côté de l’île et des pirates mauves nous ont attaqué et rebelote avec des salamandres de feu quand on contournait le volcan mais tout c'est bien passé. Après l'équipage s'est barré avec les deux navires : une mutinerie ils appellent çà. J'aimerai pas être à leur place quand Gwak'ha mhôl les retrouvera.»

Image

Le barbare réalise que son cruchon est vide, fait une grimace et le re-rempli au tonneau.

« On a traversé jusqu'à l’île de Lamenoire à bord d'une barge puis un marin-pirate nous a emmené sur l’île du Croc. On est allé jusqu'à la tour du Géant où on a combattu des gobelins des pirates, un dragon mort-vivant et un démon de Papoutou qui a tâté de l'épée de Crôm » (le barbare se retourne et jette un regard énamouré à un énorme espadon fixé au mur au-dessus de la cheminée et entouré par une impressionnante collection de haches, d'épées, de sabres, de glaives et même d'une rapière).

« C'est là qu'on a tabassé le mage Helringar et deux énormes ogres. On a appris qu'il avait rendez-vous avec ses deux acolytes sorciers, Zaroul et Varlox, à la tour imprenable de l'ile de Sulkak où ils comptaient effectuer leur rituel maléfique. »

« En chemin, on a fait escale à Waldorg. Le chef de la ville, Childeric le gaucher nous a informé que le Temple d'Aadathi était envahi par un démon, que tous les paladins de Braav s'y étaient rendu et que personne n'en était revenu. On y est allé évidemment. On allait pas louper une si belle occasion de baston. »
Le barbare se ressert un cruchon d'Enchanteresse avant de continuer.

« Effectivement, les prêtres étaient tous possédés et sous le contrôle de l'avatar de Vicco, un lieutenant maléfique de Khornettoh. On a dû tout nettoyer et c'est ce qu'on a fait. »

Image
Gurgku le Broyeur

« Quand on est revenu en ville, on s'est d'abord soigné et reposé. »
Le barbare vide à nouveau sa cruche d'un trait.
« On a arrosé notre victoire et puis on s'est rendu au palais de la ville suite à la convocation des sept conseillers. Ils nous ont parlé d'une boule métallique tombée dans la forêt de Caladie de l'autre côté du fleuve Syé. On y est allé et on a rencontré un petit être vert (pas un gobelin) avec un doigt lumineux qui nous a guidé dans le navire de métal écrasé et on y a combattu des petits dragons à deux bouches au sang acide, plutôt coriaces. »

Là-dessus, Fafhrd débouche une bouteille de Klin et la vide aussi sec.

« On a ensuite rejoins l'armée de Waldorg et le général Kurt Geleb à Tousurlo où on a élaboré le plan d'attaque (la célèbre tenaille de Sulkak).
Pendant la nuit on a navigué de l'autre coté de l’île et escaladé la falaise au pied du château à l'aube alors que la grosse armée débarquait au nord de l’île face au château »
« Évidemment, le temps que l'armée traverse l’île, nous ont avait nettoyé le château, passé par le fil de l'épée, le Stratège de Gzor, son Lieutenant mutant, le Cavalier maudit et son Palefroi des enfers, les deux Hommes-bêtes, Vookchoo l'indicible, l'Avocat du Diable, Gurgku le broyeur et Bralldur des Ténèbres (à qui j'arrachais la tête au passage) et toute une tripotée de guerriers d'élites et de squelettes canonniers. Il nous restait plus qu'à liquider les deux sorciers et le grand dragon de feu, ce qui fut fait aussi vite que...

Image

La barbare regarde, surpris et dépité, la bouteille vide dans sa grande pogne.

« Et ben voilà c'est fini. »
Ni! Ni! Ni! Ni! Ni! Ni!
Who are you?
We are the Knights who say... "Ni"!
Répondre

Retourner vers « Le Donjon de Naheulbeuk - Terre de Fangh »